Par ses différentes tailles, un bateau est constitué de divers éléments de base. On peut trouver des flotteurs (solides et fermés) pour assurer l’étanchéité, qui sont composés de coques et de ponts. On peut trouver aussi ce qu’on appelle l’accastillage. Dans cet article nous allons voir ce qu’est l’accastillage et ses composantes.

Accastillage : qu’est-ce qu’un accastillage ?

L’accastillage représente l’ensemble des éléments qui servent d’équipements pour un bateau (guindeau, mousqueton…). Ainsi, le matériel de navigation comme le compas, les jumelles, font partie aussi de ces éléments servant à assurer le confort à bord tout comme le matériel de cuisson, serrures et cadenas.

Accastillage : quelles sont les composantes de l’accastillage ?

Nous allons présenter maintenant les composantes essentielles de l’accastillage qui sont présentes sur un navire.

  • Le matériel d’entretien : le matériel d’entretien accastillage est très important pour le nettoyage et l’entretien des bateaux. On trouve parmi ce matériel, l’antifouling qui sert à la fixation des algues et des autres organismes marins sur la surface mouillée du bateau. Le matériel d’entretien est également composé de vernis de bateau qui sert à embellir le bateau. Le type de vernis doit être adapté au type du support et de construction du bateau. La peinture à utiliser doit être adaptée au bateau et ce en fonction de certains paramètres. Il faut choisir plutôt la peinture lisse, qui sèche rapidement et qui donne de la brillance au bateau une fois sur l’eau. Ainsi on peut trouver d’autres produits d’entretien à savoir lustrage et polish qui lui aussi dépend du type de bateau.
  • Mouillage, équipement de pont : le mouillage est une composante essentielle qui englobe à la fois ; l’ancre, le guindeau, la passerelle, … Pour réussir le choix de l’ancre, il est important de se baser sur certains critères à savoir : le poids, la forme et l’alliage qui sont considérés suite à des avancées technologiques dans le domaine. Sur le marché, il existe quatre types d’ancres bateau : l’ancre plate, l’ancre-charrue type delta, l’ancre-grappin et enfin l’ancre flottante. Chacun de ces types a une utilisation spécifique. Le guindeau quant à lui sert à monter l’ancre à la surface de façon horizontale ou verticale. Pour marquer le lien entre le bateau et le quai, le recours à la passerelle est d’une grande importance qui se présente sous divers modèles : les passerelles bateau flottantes, des passerelles télescopiques, démontables, pliantes…
  • Le matériel de sécurité : on peut trouver ainsi le matériel de sécurité comme le gilet de sauvetage et le radeau de survie. Le choix du gilet s’effectue en fonction du poids et de la morphologie de la personne. Les radeaux de sauvetage sont choisis en fonction de leur capacité d’accueil. Il existe finalement deux types de radeaux : un radeau de type I pour la navigation hauturière et le radeau de type II pour la navigation côtière.
Categories: Autres conseils